préparation chien

Socialisation

Voici une question que je reçois souvent concernant la socialisation des chiens : 

Je viens d'adopter un nouveau chien, mais j'ai déjà un chien plus vieux à la maison. Je n'ai donc pas besoin de le faire socialiser avec d'autres chiens, comme il socialise déjà avec mon chien plus vieux... n'est-ce pas ?

Fausse impression ! Votre nouveau chien socialise avec votre chien plus vieux c'est vrai, mais il s'habitue à lui et non pas à voir d'autres chiens et à les côtoyer.  Ce n'est pas parce que votre nouveau chien est sociable avec le plus vieux qu'il le sera avec d'autres chiens. Il est donc très important de faire rencontrer à votre chien d'autres chiens de tous les âges et de tous les formats si vous voulez qu'il s'habitue à eux et soit sociable.  L'âge crucial pour le faire est entre l'âge de 2 et 4 mois. C'est la période tampon ou le chien apprend le plus sur son environnement. Il est toujours possible de socialiser un chien plus vieux, mais c'est plus compliqué et parfois difficile avec l'âge... mais rien n'est impossible ! :) 

Si c'est la première fois que votre chien rencontre d'autres chiens, assurez-vous que ce soit fait dans un environnement sécuritaire et qu'il sera en contact avec des chiens sociables qui sont de bons candidats pour habituer votre chien aux amis canins. De cette façon, votre chien vivra des expériences positives et il sera heureux de revoir des amis par la suite.  Une mauvaise expérience peut marquer votre chien, surtout un chiot, et c'est toujours plus difficile par la suite de corriger le tir. Vaut mieux commencer sur des bonnes bases. Vie de chien offre de magnifiques activités pour la socialisation.  Informez-vous ! :)

La place du chien au sein de votre vie

Aujourd'hui je parle d'un sujet qui concerne tout propriétaire de chien : la place du chien au sein de votre vie.

On dit toujours qu'un chien doit rester un chien. Qu'un chien ce n'est pas un enfant, un chum ou une blonde, mais bien un chien. Mais malgré cela, on sait très bien que les choses ne se passent pas toujours ainsi dans chaque foyer. Est-ce que c'est mal ? Est-ce que c'est bien ? On peut débattre de la question longtemps.

De mon côté, je ne pense pas que ça soit mal.  Ce qui est important c'est que le chien demeure un chien et ait une vie comme tel. Il doit pouvoir agir en tant que chien, mais surtout l'humain doit agir avec lui comme ce qu'il est, c'est-à-dire un chien.  Par exemple, une dame qui tient toujours son chien dans ses bras.  Un chien possède quatre pattes et il doit les utiliser, être au sol et marcher.  Ce n'est pas normal pour un chien d'être toujours dans les bras d'humain. Un autre exemple peut-être un chien qui mange à la table, assis à une chaise comme un humain le fait. Ce n'est pas non plus un comportement normal pour un animal.

On doit aussi imposer des limites et des règles à un chien.  Pour être équilibré et se sentir bien dans son environnement, un chien doit être encadré. S'il a le droit de tout faire, il ne sera pas bien et croyez moi vous ne le serez pas non plus !!! Ce sera un peu l'enfer dans la maison ! Un chien bien encadré par des règles se sentira beaucoup mieux dans son environnement et plus à l'aise que s'il a le droit de tout faire, malgré ce qu'on peut en penser.  La discipline est importante et même essentielle.

On fait souvent des comparatifs entre un chien et un enfant.  Effectivement, on peut en faire quelques-uns même si un chien est un chien et un enfant un enfant : 

- l'enfant et le chien doivent avoir de la discipline;
- l'enfant et le chien doivent être bien encadrés;
- l'enfant et le chien doivent avoir des limites;
- l'enfant et le chien doivent être récompensés et encouragés pour leurs bons coups;
- l'enfant et le chien doivent respecter la place qu'ils ont au sein de la famille : un enfant n'est pas un adulte et un chien n'est pas un enfant;
- un jeune enfant et un jeune chien testeront les limites;
- il faut user de patience et de constance autant avec un enfant qu'avec un chien;
- il faut être prêt à répéter les consignes au départ autant avec un enfant qu'avec un chien;
- l'enfant et le chien sont tous les deux capables de faire des yeux doux pour obtenir quelque chose ;)
- etc.

Pour ce qui est de l'importance que le chien a à nos yeux, qu'on le considère comme un enfant ou autre, ça dépend de chaque personne.  Comme je disais plus haut, tant que le chien vit comme un chien, on peut le considérer selon autre chose et ce ne sera pas problématique.  Parfois les événements de la vie, notre situation familiale et bien d'autres choses peuvent faire en sorte que le lien qui nous unit à notre animal soit différent.  On ne contrôle pas toujours cela, parfois oui et parfois non. Il faut respecter chaque personne et le lien qui l'unit à son animal même si nous, nous ne voyons pas les choses de la même manière. On ne sait pas tout de la vie des personnes. L'amour est aussi un élément incontrolable qui ne se calcule pas et ne se gère pas comme on veut. Parfois on aime plus que ce que l'on voudrait ! :)

Alors je vous dirais aimer vos animaux, chérissez-les, mais n'oubliez pas que leur nature première c'est d'être un animal et non pas un humain. Si vous respectez cela, peu importe la place que prend votre chien dans votre vie, vous serez heureux et votre chien le sera aussi.

L'arrivée de bébé

Je reçois souvent la question de comment faire pour préparer son chien à l'arrivée d'un bébé à la maison...un bébé humain bien sûr ! :) Voici donc quelques trucs et étapes pour préparer votre chien à l'arrivée de ce nouveau membre de la famille.

Premier point : N’hésitez pas à laisser les choses de bébé disposées dans la maison avant son arrivée.  Vous pouvez laisser le bain de bébé par terre dans le salon, des jouets, des accessoires, des vêtements, etc afin que votre chien s’habitue à voir ces choses et les connaissent déjà lorsque vous aurez à les utiliser avec bébé.  Il peut s’en approcher, les sentir, c’est d’ailleurs ce qu’on veut, mais il ne peut pas jouer avec.  Il doit respecter toutes les choses appartenant à bébé.

Vous pouvez aussi prendre une marche avec votre chien et avec la poussette.  Ce sera votre nouvelle réalité bientôt alors c’est une bonne chose que votre chien s’y habitue déjà et apprenne aussi à marche derrière ou à côté de la poussette.  La poussette doit mener le bal, c’est bébé qui est à l’avant pour prendre sa place.

Lorsque maman aura accouchée, apportez une couche souillée et un pyjama déjà porté par bébé à la maison pour les faire sentir par votre chien et ce, avant l’arrivée de bébé.  Comme ça, il connaîtra l’odeur de bébé lorsqu’il arrivera à la maison.

Lorsque bébé fera son arrivée dans votre demeure, tenez-le dans vos bras pour le présenter à votre chien.  Il peut s’en approcher, le sentir (c’est d’ailleurs ce qu’on veut), mais pas le brasser ou être trop insistant avec lui.  Il doit être délicat et le respecter.  En tout temps quand vous aurez bébé avec vous votre chien pourra s’approcher pour venir le voir, mais toujours délicatement.  S’il est trop insistant ou vous colle trop, est trop dans votre bulle, n’hésitez pas à lui demander de reculer, de se tasser pour que vous ayez votre espace ou plutôt que bébé ait son espace.

Ne laissez jamais le bébé accessible à votre chien sans que vous soyez là.  Même si votre chien est très doux, on ne sait jamais ce qui peut arriver.  Il est important d'être prudent, toujours plus que pas assez.

Vous pouvez ou non empêcher votre chien d’entrer dans la chambre de bébé afin que cet espace lui soit réservé.  C’est comme vous voulez.  Certains préfèrent ça. Si vous avez un chien qui est très possessif et insistant, il pourrait effectivement être souhaitable de ne pas le laisser entrer. À vous de décider sur ce point selon votre préférence et le comportement de votre chien.

Ce nouveau membre de la famille prendra beaucoup de place et votre chien risque d'avoir moins de temps avec vous et c'est tout à fait normal.  Mais n'oubliez pas de lui donner des petits moments privilégiés. Que ce soit juste pour lui lancer une balle, faire une petite promenade ou lui gratter la bedaine ! :)

Arrivée du chiot à la maison

L'arrivée du chiot à la maison doit se faire tout en douceur pour les premiers jours.  C'est une toute nouvelle adaptation pour lui.  Il pert tous ses reperts : sa mère, ses frères et soeurs, sa demeure, etc.  Lors de son arrivée, je vous dirais de la laisser tranquille pour les premiers jours, c'est-à-dire de ne pas le sortir partout et de ne pas inviter une tonne de visite à venir le voir.  Cela permettra à votre chiot de s'adapter à son nouvel environnement et sa nouvelle famille.

Après quelques jours, sortez-le où vous voulez, mais pas à plusieurs endroits au début dans la même journée. Et si vous invitez des gens à venir le voir, ne faites pas venir toute la parenté en une seule fois. Allez-y petit à petit afin qu'il s'habitue à ces nouvelles personnes comme il faut et vice-versa. 

Si vous avez déjà un chien, je vous conseille de les faire se rencontrer dans un endroit neutre.  À l'extérieur de la maison sur le terrain d'un voisin, dans un parc, chez un ami, etc.  Bref, dans un endroit où le chien que vous avez déjà connaît moins et n'est pas considéré comme son territoire.  Ce sera plus facile pour l'adaptation entre les deux chiens.

Ce sont des petits trucs pour aider le chiot à s'adapter à sa nouvelle vie et aussi pour aider les membres qui font déjà partis de la famille.  Vous pouvez ne pas respecter ces règles et son intégration et adaptation se passera bien aussi.  Toutefois, en suivant ces quelques conseils, vous mettez toutes les chances de votre côté.

Le choix du chiot/chien

Lorsqu'on a identifié la race que nous voulons, reste maintenant à choisir le chiot parmi tous les chiots afin de trouver celui qui nous conviendra.  C'est d'une importance primordiale.  Le chiot doit correspondre à notre personnalité et aussi à notre mode de vie.  Si vous avez un chiot très actif et joueur et que vous êtes une personne très calme qui aime écouter la télévision tranquille le soir, ce sera problématique.  Également, si vous êtes une personne très timide qui a de la difficulté à s'affirmer et que vous adoptez un chiot qui est plutôt dominant et qui demande quelqu'un qui saura le diriger et être un maître ferme (une main de fer dans un gant de velours), encore là, ça risque d'être problématique.

Plusieurs personnes finissent malheureusement par se départir de leur animal parce que celui-ci a tel ou tel caractère ou est trop actif ou autres raisons, et cela aurait très bien pu être évité avec le bon choix du chiot.  Si vous achetez chez un éleveur, celui-ci sera vous conseiller. Il connaît très bien ses chiots et avec le descriptif que vous ferez de votre personnalité et surtout de votre mode de vie, il saura vous faire adopter le bon chiot pour vous et votre famille. Si vous adoptez un chiot dans un refuge ou une animalerie, ils seront normalement vous conseiller.  Si vous devez vous débrouiller seul, vous pouvez trouver sur internet ou dans des livres, des tests à faire pour vous aider à choisir le bon chiot.  Il y a toutefois un bémol sur ces tests, car il faut savoir bien les interpréter et également jumeler cela à d'autres points à analyser, mais cela pourrait quand même vous aider si vous devez choisir seul votre chiot. J'en parlerai dans un autre billet.

Ne choisissez surtout bon un chiot parce qu'il est mignon, que vous aimez ses couleurs ou ses beaux yeux bleus. Si vous faites cela et que vous tombez sur un chiot qui correspond parfaitement à vous et votre mode de vie, vous avez été chanceux.  Courez vous acheter un billet de loterie !!!!  Sourire  Sans blague, le choix d'un chiot est une étape très importante. N'oubliez pas qu'un chien sera dans votre vie pour un minimum de 10-15 ans tout dépendamment de la race.  Il faut donc bien le choisir afin d'éviter de remplir les refuges de chiens délaissés pour les mauvaises raisons ou plutôt, les mauvais choix...

* Je parle de chiot dans ce billet, mais le choix est tout aussi important pour un chien adulte.

Le clicker

Le clicker est un petit outil qui est utilisé pour les apprentissages et le dressage des animaux.  Lorsqu'on appuie sur le bouton, cela émet un bruit (un "click") permettant d'indiquer au chien que le comportement qu'il vient de faire est le bon.  Par exemple, je demande à mon chien de s'asseoir.  Lorsqu'il s'assit, je "clique" avec le clicker et je récompense avec une gâterie.  En attendant le "click", le chien sait qu'il a fait le bon comportement et qu'il sera récompensé.

Avant d'utiliser le clicker comme outil de travail avec votre chien, votre chien doit apprendre comment fonctionne le clicker, ce que cela signifie (un bon comportement) et qu'il sera récompensé.  Il existe des méthodes pour apprendre cela à votre animal.

Le clicker est utilisé beaucoup avec les chiens, mais aussi avec toutes sortes d'autres animaux :chats, chevaux, oiseaux, poules, etc.

Clicker Voici la photo d'un clicker.  Il en existe plusieurs modèles différents, mais le principe de base demeure le même.

Les changements

Adopter un animal change une vie et ce peu importe le type d'animal qu'on adopte. On doit lui faire de la place dans notre vie, dans notre demeure, dans notre famille. Notre quotidien changera, nos habitudes également et cela engendrera de nouvelles responsabilités. C'est bien sûr un évènement positif, mais cela apporte tout de même quelques conséquences qui ne sont pas toujours agréables et auxquelles nous devons penser. Il y a des solutions pour tout problème (pipi dans la maison, destruction de biens, mâchouillement, jappement, etc.), mais d'autres inconvénients ne peuvent être évités suite à l'arrivée d'un chien (perte de poils, besoin d'exercice de l'animal, frais vétérinaires, etc.). Il faut être conscient de ce que tout cela apporte afin de ne pas regretter notre choix et de ne pas devoir se débarrasser de l'animal pour de mauvaises raisons.

L'adoption d'un chien est un contrat d'au moins 10 ans et cela peut même aller jusqu'à 20 ans ! Ce n'est donc pas une décision qu'il faut prendre à la légère. On doit y avoir bien réfléchi et les autres membres de la famille doivent aussi être en accord avec l'adoption d'un chien et savoir à quoi s'attendre. Cela évitera bien des déceptions et des problèmes autant pour vous et votre famille que pour l'animal.