Blog

Muselière à St-Honoré

On me demande beaucoup ces jours-ci quel est mon opinion face à la nouvelle règlementation que veut instaurer la ville de St-Honoré en obligeant les chiens de plus de 10kg à porter la muselière dans les lieux publics. Je me suis donc dit que j'allais écrire un petit quelque chose sur le sujet.

Je comprends très bien le pourquoi de l'idée de ce règlement et je dois dire que le fond est bon : protéger les citoyens et les propriétaires de chiens.  Toutefois, je crois que ce n'est pas la bonne façon de faire.  On devrait mettre l'énergie à faire respecter les règlements qui existent déjà comme de tenir son chien en laisse en tout temps et de le tenir attaché sur le terrain de son domicile ou dans un enclos.  De cette façon, cela éviterait bien des accidents autant pour les autres chiens que les humains.  Je crois que c'est sur cela qu'on devrait focusser et non pas sur la mesulière en lieux publics.

Pour ce qui est des gros évènements et des festivals, comme par exemple St-Tite qui a mis obligatoire le port de la muselière sur les lieux du festival, je crois tout simplement que les chiens devraient être interdits dans ce genre d'évènement.  Les chiens ne sont pas à l'aise de circuler au travers d'autant de monde, des bruits, des véhicules, etc.  Il faut penser au bien-être de l'animal même si on aime bien avoir notre compagnon à nos côtés.

Alors voilà mon opinion sur la chose. :)  Ça reste toutefois seulement mon opinion ;)

Socialisation

Voici une question que je reçois souvent concernant la socialisation des chiens : 

Je viens d'adopter un nouveau chien, mais j'ai déjà un chien plus vieux à la maison. Je n'ai donc pas besoin de le faire socialiser avec d'autres chiens, comme il socialise déjà avec mon chien plus vieux... n'est-ce pas ?

Fausse impression ! Votre nouveau chien socialise avec votre chien plus vieux c'est vrai, mais il s'habitue à lui et non pas à voir d'autres chiens et à les côtoyer.  Ce n'est pas parce que votre nouveau chien est sociable avec le plus vieux qu'il le sera avec d'autres chiens. Il est donc très important de faire rencontrer à votre chien d'autres chiens de tous les âges et de tous les formats si vous voulez qu'il s'habitue à eux et soit sociable.  L'âge crucial pour le faire est entre l'âge de 2 et 4 mois. C'est la période tampon ou le chien apprend le plus sur son environnement. Il est toujours possible de socialiser un chien plus vieux, mais c'est plus compliqué et parfois difficile avec l'âge... mais rien n'est impossible ! :) 

Si c'est la première fois que votre chien rencontre d'autres chiens, assurez-vous que ce soit fait dans un environnement sécuritaire et qu'il sera en contact avec des chiens sociables qui sont de bons candidats pour habituer votre chien aux amis canins. De cette façon, votre chien vivra des expériences positives et il sera heureux de revoir des amis par la suite.  Une mauvaise expérience peut marquer votre chien, surtout un chiot, et c'est toujours plus difficile par la suite de corriger le tir. Vaut mieux commencer sur des bonnes bases. Vie de chien offre de magnifiques activités pour la socialisation.  Informez-vous ! :)

Désinfectant

Lorsque notre chien se coupe ou se blesse légèrement, il est toujours important de bien désinfecter la plaie.  C'est la première étape suite à une blessure qu'on doit faire et une étape très importante.  Mais avec quoi désinfectons ? De l'eau et du savon ? Du Peroxyde ?

La meilleure chose à utiliser est ce qu'on appelle une solution Dakin.  C'est très simple à faire et très efficace.  On mélange une cuillère à thé d'eau de Javel à deux tasses d'eau.  Si on peut faire bouillir l'eau avant, c'est mieux. On utilise cette solution pour bien désinfecter la plaie.  On peut le faire à plusieurs reprises au cours d'une journée pour être certain que la plaie est bien désinfecté et qu'elle ne s'infecte pas non plus le temps qu'elle se referme.

Voilà une petite recette qui peut être bien pratique, mais j'espère quand même que vous n'aurez pas à l'utiliser ! ;)

Les pattes et la neige

L'hiver est maintenant bien à nos portes.  Lors des promenades avec pitou, il arrive souvent que des "mottons" de neige se forme sous les pattes des chiens, entre les coussinets.  Cela rend souvent le chien inconfortable.  Certains chiens arrêteront la promenade d'eux-mêmes, certains essayeront d'enlever les boules de neige coincées sous leurs pattes à l'aide de leur gueule et d'autres se mettront à boiter.  Il est assez facile d'enlever ses boules de neige avec nos doigts, mais l'opération doit être refaite régulièrement pendant la marche puisque ces boules de neige reviendront facilement.

La première chose à faire pour éviter à votre chien ce désagrément c'est de couper les poils sous les pattes et entre les coussinets.  De cette façon, les boules de neige n'auront pas d'endroit où s'accrocher.  C'est un petit truc rapide, simple et efficace.  Vous pouvez aussi mettre un corps gras sous les pattes de votre chien comme de la Vaseline.  Par contre c'est moins génial pour votre plancher par la suite ! ;)  Il y a aussi l'option de mettre des petites bottes à votre chiens.  Plusieurs modèles sont en vente dans les animaleries et en ligne et à différents prix.  Il n'est pas nécessaire d'aller vers quelque chose de très dispendieux, puisque la principale utilité est simplement de couvrir les pattes pour empêche que la neige puisse s'y insérer.

Voilà ! En espérant qu'avec ces quelques trucs vous et pitou passerez un bel hiver !

Dépression

Est-ce qu'un chien peut faire une dépression ? Oui, un chien peut faire une dépression comme les humains. Plusieurs causes peuvent être associées à la déprime chez le chien.  Ça peut être un déménagement, l'arrivée d'un bébé, un changement dans l'environnement, etc; Bref il peut y avoir plusieurs causes. 

Comment fait-on pour savoir que son chien est déprimé ? Votre chien aura un comportement bien différent qu'habituellement.  Il cherchera à s'isoler, à rester dans son coin, ne voudra plus jouer ou aller marcher.  Il peut y avoir une perte d'appétit et il peut même développer des comportements compulsifs comme se lécher les pattes, lécher le plancher, fixer quelque chose en permanence, etc. Il faut être à l'affût de ces changements de comportements qui peuvent nous amener sur une piste.

Comment fait-on pour sortir son chien de la déprime ?  Une dépression peut durer quelques semaines à des mois.  Tout dépend de l'animal, de la cause de la dépression et des éléments qui seront mis en place pour aider le chien à sortir de cet état d'esprit.  Il faut continuer à essayer de motiver son chien, à le faire bouger, à lui changer les idées, à lui redonner le goût de la vie.  Ce n'est pas toujours évident à faire dépendant de la cause de la dépression.  Si, par exemple, la dépression est dû à un déménagement, il faut amener le chien à aimer ce nouvel environnement, à trouver des raisons d'être bien à nouveau dans cet environnement (nouveau parc à chiens, nouvel endroit positif pour marcher, trouver des gâteries qu'on aime à différents endroits dans la maison, etc).  Amener votre chien à vous suivre dans la maison pour qu'il s'habitue à ce nouvel environnement et soyez positif et animé avec lui  pour qu'il ait le goût d'en faire autant.  Parfois, même si on essaie de faire en sorte que notre chien sorte de cette déprime, si celle-ci est trop grande il se peut qu'une médication soit nécessaire pour aider l'animal.  Seul un vétérinaire pourra vous guider dans cette solution.  Ce n'est pas ce qu'on souhaite à priori, mais parfois la médication est nécessaire et sera aidante dans le processus de guérison.

Les maladies mentales existent donc chez le chien.  Il faut être à l'affût de cela et prodiguer les bons soins à son animal afin qu'il guérisse et redevienne le petit chien joyeux qu'on connaît, le chien bien dans sa tête et dans son corps.

La place du chien au sein de votre vie

Aujourd'hui je parle d'un sujet qui concerne tout propriétaire de chien : la place du chien au sein de votre vie.

On dit toujours qu'un chien doit rester un chien. Qu'un chien ce n'est pas un enfant, un chum ou une blonde, mais bien un chien. Mais malgré cela, on sait très bien que les choses ne se passent pas toujours ainsi dans chaque foyer. Est-ce que c'est mal ? Est-ce que c'est bien ? On peut débattre de la question longtemps.

De mon côté, je ne pense pas que ça soit mal.  Ce qui est important c'est que le chien demeure un chien et ait une vie comme tel. Il doit pouvoir agir en tant que chien, mais surtout l'humain doit agir avec lui comme ce qu'il est, c'est-à-dire un chien.  Par exemple, une dame qui tient toujours son chien dans ses bras.  Un chien possède quatre pattes et il doit les utiliser, être au sol et marcher.  Ce n'est pas normal pour un chien d'être toujours dans les bras d'humain. Un autre exemple peut-être un chien qui mange à la table, assis à une chaise comme un humain le fait. Ce n'est pas non plus un comportement normal pour un animal.

On doit aussi imposer des limites et des règles à un chien.  Pour être équilibré et se sentir bien dans son environnement, un chien doit être encadré. S'il a le droit de tout faire, il ne sera pas bien et croyez moi vous ne le serez pas non plus !!! Ce sera un peu l'enfer dans la maison ! Un chien bien encadré par des règles se sentira beaucoup mieux dans son environnement et plus à l'aise que s'il a le droit de tout faire, malgré ce qu'on peut en penser.  La discipline est importante et même essentielle.

On fait souvent des comparatifs entre un chien et un enfant.  Effectivement, on peut en faire quelques-uns même si un chien est un chien et un enfant un enfant : 

- l'enfant et le chien doivent avoir de la discipline;
- l'enfant et le chien doivent être bien encadrés;
- l'enfant et le chien doivent avoir des limites;
- l'enfant et le chien doivent être récompensés et encouragés pour leurs bons coups;
- l'enfant et le chien doivent respecter la place qu'ils ont au sein de la famille : un enfant n'est pas un adulte et un chien n'est pas un enfant;
- un jeune enfant et un jeune chien testeront les limites;
- il faut user de patience et de constance autant avec un enfant qu'avec un chien;
- il faut être prêt à répéter les consignes au départ autant avec un enfant qu'avec un chien;
- l'enfant et le chien sont tous les deux capables de faire des yeux doux pour obtenir quelque chose ;)
- etc.

Pour ce qui est de l'importance que le chien a à nos yeux, qu'on le considère comme un enfant ou autre, ça dépend de chaque personne.  Comme je disais plus haut, tant que le chien vit comme un chien, on peut le considérer selon autre chose et ce ne sera pas problématique.  Parfois les événements de la vie, notre situation familiale et bien d'autres choses peuvent faire en sorte que le lien qui nous unit à notre animal soit différent.  On ne contrôle pas toujours cela, parfois oui et parfois non. Il faut respecter chaque personne et le lien qui l'unit à son animal même si nous, nous ne voyons pas les choses de la même manière. On ne sait pas tout de la vie des personnes. L'amour est aussi un élément incontrolable qui ne se calcule pas et ne se gère pas comme on veut. Parfois on aime plus que ce que l'on voudrait ! :)

Alors je vous dirais aimer vos animaux, chérissez-les, mais n'oubliez pas que leur nature première c'est d'être un animal et non pas un humain. Si vous respectez cela, peu importe la place que prend votre chien dans votre vie, vous serez heureux et votre chien le sera aussi.

Rencontre avec un porc-épic

Ce sujet m'a été amené par un client et ami qui se demandait quoi faire si son chien rencontrait un porc-épic.  Faut-il couper ou non les piquants pour les retirer ?

La réponse à cette question est non, il ne faut pas couper les piquants pour les retirer.  Les aiguilles du porc-épic ont tout leur long des petits aiguillons.  Lorsqu'on les coupe, cela incite le piquant à migrer sous la peau du chien.  Il ne faut donc pas les couper, mais bien utiliser une pince, les tenir fermement et tirer pour les retirer.  C'est toutefois douloureux pour le chien alors il faut faire attention à la réaction qu'il pourrait avoir.  Il faut également être certain que tous les piquants sont retirés et qu'il n'en reste pas qui ont ou pourraient migrer sous la peu, ce qui pourrait provoquer des infections et des dégats à des organes internes.  Il faut aussi empêcher le chien de se frotter, ce qu'il aura comme réflexe de faire.  À force de se frotter, il pourrait faire en sorte que les piquants s'enfoncent encore plus sous la peau.

Profitons en pour répondre également à d'autres questions sur le sujet  :

Est-ce que le porc-épic peut tirer ses piquants sur mon chien ?
Non, un porc-épic ne tire pas ses piquants. Il faut que le chien vienne toucher au porc-épic pour que les piquants se détache de celui-ci.

Est-ce que si mon chien rencontre un porc-épic il sera dompter s'il en rencontre un autre ?
Hé non ! Votre chien risque d'y retourner quand même !

Mon chien a rencontré un porc-épic et a beaucoup de piquants dans la gueule.  Toutefois, comme c'est le soir, je vais attendre au lendemain pour aller chez le vétérinaire. C'est correct ?
Cette situation est urgente.  Votre chien souffre des piquants qu'il a et il faut les faire enlever le plus rapidement possible pour éviter qu'ils migrent sous la peau. De plus, si votre chien a des piquants dans la gueule, il peut en avoir sur la langue, dans le fond de la gorge, etc. C'est donc une situation urgente.  C'est différent si votre chien n'a que quelques piquants sur la patte que vous pouvez alors retirer par vous même, toujours avec prudence.

 

Le donne

Nous allons voir ici comment apprendre au chien le commandement donne.  Lorsque votre chien a un jouet dans la gueule ou tout autre objet, mettre votre main sous l'objet et lui demander de donner.  Habituellement, le chien ne donnera pas comme ça ! Pourquoi je te donnerais ce que j'ai d'agréable en ce moment pour me retrouver avec rien ?  Ce n'est pas bête comme réflexion quand même ! ;)  Nous allons donc lui proposer un échange.  Demander à votre chien de donner et en même temps proposez en échange une bonne gâterie ou bien un autre jouet qu'il aime.  Ce que vous voulez échanger doit être mieux que ce qu'il a afin qu'il veule bien procéder à l'échange. Lorsque le chien ouvre sa gueule et vous donne l'objet, donnez lui ce que vous avez en échange et félicitez-le.  Ne pas oublier aussi de lui redonner ce qu'il avait, à moins que ce soit quelque chose qu'il n'a pas le droit d'avoir. Par exemple, s'il a un jouet dans le gueule et que vous échangez le tout contre une gâterie, lui redonner son jouet par la suite pour ne pas qu'il pense qu'il perd toujours ce qu'il vous donne.

Si vous voulez prendre l'objet de dans sa gueule au lieu qu'il vous le donne dans votre main, faites attention de ne pas tirer sur l'objet qu'il a dans sa gueule sinon ça devient un jeu : tu tires, je tire.  Suivez plutôt le mouvement de votre chien afin de ne pas tirer sur l'objet.  Proposez toujours votre échange contre quelque chose de plus payant, un jouet ou une gâterie.

Bonne pratique avec l'apprentissage de ce nouveau commandement !